Organisation administrative Configuration du département Organisation opérationnelle  Les GT  Les compagnies  Les CIS  Les unités spécialisées  Le CTA CODIS  Les services conventionnés Activité opérationnelle Matériels et casernements Liens Partenaires    
Contactez-nous Plan du site
  Inscription à la liste de diffusion
 
 
Organisation opérationnelle > Les unités spécialisées
L’évolution des risques a nécessité la spécialisation des sapeurs-pompiers dans des domaines spécifiques :

>> Unité Mobile d’Intervention Chimique (UMIC)
>> Unité Cynotechnique
>> Unité d’Intervention Subaquatique
>> Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux
>> Unité de Sauvetage / Déblaiement
>> Unité Mobile d’Intervention Radiologique (UMIR)
>> Le DICA
>> La CIME


Unité Mobile d’Intervention Chimique (UMIC)

Les sapeurs-pompiers interviennent lors d'incendies industriels, de pollutions, d'accidents chimiques ou de transports de matières dangereuses. Ils portent des tenues de protection chimique étanches aux gaz toxiques et qui les protègent des produits corrosifs. L’unité dispose de moyens matériels spécifiques d’analyse, de colmatage et de récupération des polluants.

L’UMIC du Puy-de-dôme est composée de 2 équipes de reconnaissance et d’une équipe dite «d’identification».

L’UMIC exerce des missions :

 
de reconnaissance : toutes missions sans utilisation de scaphandres lourds (produits chimiques ne présentant pas ou peu de risques), c’est à dire mesures ou prélèvement ponctuels (détection CO, odeur suspecte…).
 
d’identification : toutes missions avec utilisation de scaphandres lourds, c’est à dire identification de produit inconnu, reconnaissance approfondie sous scaphandres (produits chimiques ayant des risques toxiques, corrosifs…).
 
de décontamination : toutes missions avec de nombreux intoxiqués, utilisation de scaphandres lourds, d’un ensemble de décontamination, de détecteurs de toxique de guerre…
 

Pour cela, elle utilise les moyens suivants :

La Cellule d’Intervention Risques Technologiques (CIRT)

 
Prélèvement de produits
 
Colmatage de fuite
 
Rétention de produit


 

Véhicule d’Intervention Risque Technologique

  Détection de source radioactive
  Reconnaissance sur produits suspects
  Détection, mesure produits chimiques


 

VIMD et assistance respiratoire

 
Détection de source
 
Colmatage de fuite
 
Rétention de liquide
 
Rétention des gaz et vapeur d’eau

Elle utilise également l’assistance respiratoire pour des interventions de longue durée.




Unité Cynotechnique

 

La prise en compte des aptitudes olfactives du chien a permis aux équipes de secours de retrouver rapidement des personnes incapables de répondre aux appels des sauveteurs ou de suivre, en l’absence d’indice visible, l’itinéraire emprunté par une victime.

L’unité cynotechnique a pour missions :

 
les opérations de recherches de personnes en décombres
 
les opérations de recherches de personnes disparues



Unité d’Intervention Subaquatique


 

Les plongeurs sapeurs-pompiers remplissent diverses missions dans le département du Puy-de Dôme, que ce soit sous surface libre ou sous surface non-libre :

 
Reconnaissance
 
Sauvetage et assistance
 
Travaux subaquatique d’urgence
 
Traitement des pollutions et protection de l’environnement
 
Prompt secours en milieu hyperbare
 
Sécurité des interventions en site aquatique
 
Recherches diverses

Ce véhicule et son matériel permettent aux plongeurs toute intervention subaquatique de surface ou d’immersion pour :

 
La reconnaissance
 
Les travaux subaquatiques d’urgence
 
Le traitement des pollutions
 
Le prompt secours en milieu hyperbare
 
La sécurité des interventions proche d’un plan d’eau ou cours d’eau



  Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

 

La spécialité GRIMP permet d’intervenir en matière de reconnaissance et de sauvetage dans les milieux naturels et artificiels où les moyens traditionnels des sapeurs-pompiers sont inadaptés, insuffisants ou dont l’emploi s’avère dangereux en raison de la hauteur ou de la profondeur et des risques divers liés aux cheminements.


Sont exclues de ce champs d’action, les opérations relevant du domaine du secours en montagne, du secours spéléo, de la CIME et les opérations réalisables avec le lot de sauvetage et de protection contre les chutes. Les moyens alloués aux sapeurs-pompiers du GRIMP leur permettent :

 
Le sauvetage de personne et d’animaux en milieu périlleux
 
La reconnaissance pour avis technique
 
Le transport de personne sur terrain difficile
 
Le sauvetage en ravins


Unité de Sauvetage / Déblaiement

 

L’équipe spécialisée en sauvetage et déblaiement intervient dans le cadre de catastrophes naturelles (glissements de terrain, les tremblements de terre, les manœuvres de force …), d'explosions,
d'effondrements de bâtiments… Elle opère sur des missions spécialisées telles que :

 
le dégagement de victimes
 
la recherche en décombres
 
la protection des biens (étaiement, etc.)…

Les moyens matériels permettent aux équipes sauvetage-déblaiement :

 
La recherche de personne ensevelie
 
Le sauvetage de personne
 
Les manœuvres de force
 
L’étaiement de construction
 
Le découpage divers (béton, acier)



Unité Mobile d’Intervention Radiologique (UMIR)

L’Unité Mobile d’Intervention Radiologique du Puy-de-Dôme est composée d’une équipe d’intervention et d’une équipe de reconnaissance. Ces 2 équipes complétées par un chef UMIR constituent une UMIR.
Ces équipes interviennent lors de cas mettant en cause des produits radioactifs.

L’UMIR a pour rôle de protéger, reconnaître et recueillir des informations sur le risque, repérer l’origine des émissions radioactives, procéder à la limitation de ses effets, prendre toutes les dispositions pour limiter le transfert de contamination.



Le DICA


Le DICA (Détachement d’Intervention Catastrophe Aéromobile) est destiné à intervenir rapidement sur les lieux d'un séisme ou d'effondrements d'immeubles. Il est organisé au niveau zonal et s’appuie sur les moyens des douze SDIS qui composent la zone de défense.

Ces personnels sont spécialisés dans la recherche, la localisation, le dégagement et le traitement d'urgence des victimes.

Sur demande du COZ (Centre Opérationnel Zonal de Lyon), des sapeurs-pompiers du Puy-de-Dôme peuvent participer au DICA avec les moyens suivants :

 
1 officier adjoint au chef de section Sauvetage-Déblaiement
 
1 adjoint chef de groupe Sauvetage-Déblaiement
 
1 chef d’équipe, Sauvetage-Déblaiement
 
3 équipiers, 1 chef d’équipe logistique et vie
 
soit un total de 8 hommes et 1 chien
 
8 sapeurs-pompiers intégrant l’équipe sauvetage-déblaiement ont ainsi été détachés du 28 mai au 04 juin 2003 pour incorporer le DICA lors du sommet d’Evian.


La CIME


L’afflux de randonneurs et la recrudescence d’accidents pendant la période estivale ont conduit en 1997 à la création d’une Cellule interservices, d’Intervention en MontagnE, la CIME, regroupant le SAMU, le service départemental d’incendie et de secours, le groupement de gendarmerie du Puy-de-Dôme et la base hélicoptère de la sécurité civile. La CIME intervient en zone de montagne, dans une zone supérieure à 800 mètres non accessible aux ambulances, et pour les activités d’escalade et de canyonning. Le domaine d’intervention de la cellule s’étend également à tous les accidents en milieu naturel, en dessous de 800 mètres et qui ne seraient pas accessibles aux ambulances, pour des accidents liés à une activité sportive ou de loisirs.

La cellule est activée au CODIS en juillet et août.


Crédits : Internet Evolution 2004 - Mentions légales